Au cours du 17e siècle, Venise est devenue la capitale incontestée de l’Opéra. Le début du 18e voit sa musique instrumentale prendre une place de plus en plus importante sur la scène européenne, à travers des compositeurs comme Antonio Vivaldi ou Tomaso Albinoni. La musique à Venise est partout, de la classe la plus noble aux pêcheurs, en passant par les orphelines des quatre Ospedali. Dans ses mémoires, Carlo Goldoni (1707-1793) écrivait « On chante dans les places, dans les rues et sur les canaux ; les marchands chantent en débitant leur marchandise, les ouvriers chantent en quittant leurs travaux, les gondoliers chantent en attendant leurs maîtres ». De retour d’Italie,  le magistrat français Charles de Brosses (1709-1777) rapportera « l’affolement de la nation pour cet art est inconcevable ».
Alors, comment est né ce style vénitien que Vivaldi a exporté si loin ? Qui sont les compositeurs qui y ont contribué ? C’est à ces questions que nous proposons de répondre avec ce programme intitulé L’Estro Vivaldiano, littéralement « l’Inspiration Vivaldienne », composé d’œuvres pour la plupart inédites !

Les musiciens

Gabriel Grosbard, violon solo
Marie Rouquié, violon
Josèphe Cottet, alto
Antoine Touche, violoncelle
Joseph Rassam, orgue

Programme

Concertos de  :

Antonio Vivaldi
Giorgio Gentili
Tomaso Albinoni
Johan Friedrich Schreyfogel
Marc Antonio Ziani

Durée : 1 h 30

Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Mentions légales.
J'accepte
Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Mentions légales.
J'accepte
Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Mentions légales.
J'accepte
Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Mentions légales.
J'accepte
Voir le disque